Le master en biotechnologie BioTechEco allie biologie, biochimie et bioéconomie et offre la possibilité aux étudiants de bénéficier d’une formation de qualité leur permettant d’être attractif sur le marché du travail une fois diplômés. En effet, de nouveaux secteurs industriels, en lien direct avec les biotechnologies pour la bioéconomie, ont été créés et qui, à l’échelle européenne, représentent aujourd’hui 500 000 emplois directs et 4 fois plus d’emplois indirects (https://www.europabio.org/) ; la croissance de ces activités devrait permettre d’atteindre 900.000 à 1.500.000 d’emplois directs en 2030 avec une contribution de 57,5 à 99,5 milliards €.

La bioéconomie est une stratégie de transition des usages de ressources fossiles vers des ressources
renouvelables et déchets pour évoluer vers une industrie durable. C’est l’un des défis majeurs à relever par la France et l’Europe au cours de ces prochaines années avec l’utilisation croissante de matières premières renouvelables, le recyclage des coproduits et de l’eau, la valorisation des déchets, l’implémentation de procédés industriels éco-compatibles et le déploiement d’une économie circulaire pour permettre un développement durable. Ainsi, les enjeux sociétaux et environnementaux de notre siècle sont à l’origine des défis actuels à relever dont l’une des issues est la démocratisation des énergies renouvelables. Ce master a donc pour but d’apporter les compétences et connaissances nécessaires à ces adaptations.

Au sein de l’école de biochimie BioEco, les équipes proposent des enseignements pluridisciplinaires mêlant à la fois procédés industriels, génie biologique et biochimique, éthique et économie circulaire. En effet, ce Master en biochimie et biotechnologie permet d’acquérir l’ensemble des outils et clés permettant aux étudiants de devenir les acteurs de cette transition écologique et économique.

Master en énergies renouvelables : pour lutter contre l’urgence climatique

Le master BioTechEco est  un master en énergies renouvelables  dispensé à Toulouse ainsi qu’à l’international, créant des interfaces entre les champs disciplinaires établis, intégrant la durabilité au développement de la société selon une vision holistique et systémique.

Ce master en économie et développement durable est co-accrédité par des écoles d’ingénieurs reconnues  permettant ainsi un apprentissage  dans un environnement propice à l’acquisition de compétences solides.. Les cours théoriques sont dispensés sur plusieurs campus comme celui de l’INSA Toulouse, Toulouse INP, la faculté de médecine ou encore la manufacture des Tabacs à Toulouse. 5 semaines de travaux pratiques chaque année sont prévus et organisés dans des laboratoires de recherche comme par exemple au Toulouse Biotechnology Institute. La combinaison entre théorie et pratique est un véritable levier professionnel pour les apprenants qui auront acquis des compétences à la fois technique, théorique et pratique.

Ce Master des énergies renouvelables donne la part belle aux ressources nouvelles et permet d’acquérir une expertise pluridisciplinaire formée de compétences et connaissances nécessaires à la quête de durabilité. Cela est notamment possible grâce aux cours de biotechnologie et d’économie de ce master.

Les étudiants se démarquent par la polyvalence de leurs connaissances éthiques et environnementales et prennent part à la transformation des procédés et chaînes de valeur des entreprises, sous le prisme de la durabilité. L’objectif étant de former des acteurs du monde de demain grâce à ce master en biotechnologie de l’environnement.

Un master en biochimie BioTech Eco : des enseignements d’excellence

Ce master en biochimie permet aux  étudiants s de bénéficier pendant deux ans d’enseignements de qualité mêlant théorie et pratique. Les professeurs  sont chercheurs et enseignants-chercheurs issus d’ universités partenaires reconnues. En effet, selon les classements NTU et ARWU , ces enseignants-chercheurs exercent dans des établissements classés parmi les  300 meilleures au monde.

En ce sens, les connaissances acquises durant le cycle du Master en économie circulaire permettra une entrée sur le marché de l’emploi avec des connaissances utiles à la transformation durable de la société.
Grâce aux enseignements dispensés en biologie, biotechnologie et management de ce master, l’industrie et les marchés de surconsommation tels que nous les connaissons pourront être transformés dans un avenir proche par les apprenants de cette formation. En effet, les apprentissages en biotechnologies industrielles de ce master permettront de trouver des solutions et alternatives aux processus de production et de transformation.

Le programme du master en transition écologique BioTechEco

Ce master en transition écologique est une formation dispensée sur une durée de deux ans, soit 4 semestres.

Le premier semestre de ce master en biologie et biotechnologie se déroule sur le campus de Toulouse première ville étudiante de France.

Le deuxième semestre sera  effectué à l’étranger au sein d’une université partenaire. Profitant d’un programme international, les étudiants pourront choisir entre l’Italie, la Belgique, la Finlande, la Suède, la Chine, le Vietnam, l’Allemagne ou encore les Philippines.

Ce master spécialisé en économie circulaire est divisé entre théorie et pratique. Voici le détail des différentes unités d’enseignement composant ce master en management de la biotechnologie ainsi que le nombre de crédits ECTS validés par chacune d’entre elles.

Les différentes unités d’enseignement sont évaluées par le biais d’examens prenant la forme de rédaction de rapports d’études en laboratoire, de présentations ainsi que de travaux de groupe. Ces évaluations ont pour objectif de valider la compréhension et l’apprentissage des notions transmises par les différents enseignants-chercheurs du Master en microbiologie et biotechnologie de BioTech Eco.

Ce master en biotechnologie santé et environnement donne l’assurance et les compétences nécessaires aux apprenants afin d’agir. Ils pourront alors participer à la mise en place d’alternatives renouvelables, biologiques et biotechnologiques aux procédés industriels et chimiques actuels.

Ainsi, les connaissances assimilées durant ce master spécialisé en biotechnologie contribueront à la construction du monde durable de demain.

Informations générales

INP Toulouse
logo INSA Toulouse
apply now

Presentation

Le master BioTechEco complète l’offre actuelle en formant des étudiants possédant la pluri-compétence « biologie / génie chimique / économie ».

Ce master se concentre sur la biotechnologie industrielle et les processus pour la bioéconomie et englobe l’apprentissage intégré dans les sciences de la vie, le génie chimique, l’ingénierie des bioprocédés, la durabilité, la réglementation environnementale et l’économie, les questions bioéthiques. L’attrait de ce programme d’enseignement réside dans la formation d’étudiants diplômés possédant des compétences et une expertise interdisciplinaires adaptées aux carrières internationales dans le domaine émergent d’une bioéconomie durable.

Le master BioTechEco est un master à temps plein, sur deux ans, composé de 120 crédits ECTS, entièrement enseigné en anglais et conçu pour les étudiants universitaires internationaux et français.

Les enseignements sont dispensés par des professeurs renommés, dans un environnement de travail multiculturel avec des étudiants venant de partout dans le monde et des expériences authentiques dans les mondes de la recherche et de l’industrie.

Semestre 1 : à l’Université de Toulouse : 30 ECTS

  • Semaine d’intégration (langue et culture française)
  • Biologie du système I, biologie synthétique et systèmes enzymatiques I : 6 ECTS
  • Génie biochimique I et bioprocédés en amont et en aval I : 5 ECTS
  • Questions éthiques I et bioéconomie I : 4 ECTS
  • Formation pratique dans les laboratoires de recherche : 15 ECTS

M1 – Semestre 2 : A l’étranger dans des universités partenaires : 30 ECTS

  • Biologie du système II, systèmes microbiens et bioprocédés en amont et en aval II : 5 ECTS
  • Bioéconomie II : 25 ECTS

M2 – Semestre 3 : à l’Université de Toulouse : 30 ECTS

  • Évaluation du cycle de vie et questions éthiques II : 5 ECTS
  • Génie biochimique II et systèmes enzymatiques II : 5 ECTS
  • Compétences entrepreneuriales et leadership : 2 ECTS
  • Conception de bioprocédés et gestion de projet : 8 ECTS

M2 – Semestre 4 : à l’Université de Toulouse ou à l’étranger : 30 ECTS

  • 6 mois dans une entreprise industrielle ou dans une équipe de recherche en laboratoire du consortium universitaire participant à ce programme.

Les évaluations comprennent les examens en cours, les rapports de laboratoire écrits, les groupes de travail et la présentation selon le module.

– Pouvoir poser et résoudre des problèmes généraux de systèmes industriels biologiques complexes (non linéaires / hors équilibre et systèmes couplés) grâce à la compréhension et à la mise en œuvre couplée des notions scientifiques de base ;

– Être capable de comprendre et d’analyser la complexité des systèmes répondant aux défis énergétiques futurs et actuels et aux nouvelles ressources ;

– Pouvoir appliquer des outils et des méthodes de modélisation et de simulation multi-échelles pour optimiser des processus complexes sous des contraintes multiples (techniques, sociétales, éthiques et environnementales y compris la sécurité) ;

– Être capable d’intégrer la connaissance des systèmes complexes (approche interdisciplinaire et systémique) avec les bases et les outils de simulation / modélisation pour concevoir, développer, améliorer et innover dans l’ingénierie des systèmes complexes répondant aux défis sociétaux ;

– Être en mesure d’adopter une approche novatrice qui tient compte de la complexité d’une situation en utilisant des renseignements qui peuvent être incomplets ou contradictoires : l’objectif est de concevoir et de définir une approche de biologie synthétique pour introduire de nouvelles fonctionnalités dans les biocatalyseurs conçus à des fins de production ou de construction de nouveaux matériaux ;

– Être en mesure de mener un projet (conception, gestion, coordination d’équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences multidisciplinaires dans un cadre collaboratif et assumer des responsabilités ;

– Être en mesure d’identifier, de sélectionner et d’analyser de façon critique une variété de ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données à des fins d’exploitation ;

– Pouvoir s’adapter aux différents contextes socioprofessionnels et interculturels, nationaux et internationaux ;

– Être capable de communiquer verbalement et par écrit, de manière claire et sans ambiguïté et dans un registre adapté à un public de spécialistes ou de non-spécialistes.

A la fin du master, les diplômés disposeront de compétences interdisciplinaires leur permettant d’accéder à des carrières internationales dans le domaine émergent d’une bioéconomie durable, un secteur en pleine croissance offrant de nouveaux emplois dans la chimie verte, la santé, la bioénergie, l’eau et le traitement des déchets, biomatériaux cosmétiques.

Frais

  • 9 000€

  • Des bourses peuvent être accordées en fonction du dossier scolaire et des besoins financiers

Contact

Pour toutes demandes, merci d’envoyer un mail à :

biotecheco-contact@insa-toulouse.fr

Candidature et admission

  • Une procédure de candidature et d’admission en deux étapes :

    1/ Candidature en ligne à partir du 23 novembre 2022 jusqu’au 15 mai 2023 en ligne via ce lien

    2/Entretien avec les candidats présélectionnés